Aller au menu principal Aller au contenu principal

Petit coup d'oeil d'actualité astrologique

NOVEMBRE DÉCEMBRE  2022

 
TURBULENCE... CRÉATIVITÉ... ESPOIR 
 

Aboutissement…
Commençons par la tension entre Uranus en Taureau et Saturne en Verseau qui s’est jouée en 2021 et qui nous était revenue en septembre et octobre, après une accalmie sommaire de quelques mois.

Enfin, en ce mois de novembre, elle se défait, doucement certes, mais cette fois, c’est sans retour. Cette tension nous a sollicités à repenser les choses, à voir aussi nos contradictions et à nous adapter à une nouvelle réalité tout en maintenant l’essentiel.

Les embûches et les doutes qui ont jalonnés ce parcours disparaissent. Plus on avance dans ces deux mois, plus on arrive à l’aboutissement d’un long processus pour la mise en place d’un projet, d’un grand changement de vie ou d’une réorganisation importante à réaliser.

L’énergie est perturbée…
À compter du 31 octobre, nous nous retrouvons avec un Mars très contrariant qui revient sur ses pas. Il s’agit de la planète qui rétrograde le moins. Mars représente le pouvoir d’action, de décision, l’élan, la combativité. Lors de ce recul, l’énergie se retrouve souvent en baisse ou elle est inhibée. Dans certains cas, il se vit un important sentiment d’impuissance. Ou encore, l’énergie est mal dirigée, de mauvaises décisions sont prises, trop impulsives peut-être. Et pour certains, cela peut entraîner trop de combativité, voire de la violence. Bref, c’est tout l’un, tout l’autre. C’est un temps aussi, pour ceux qui sont touchés, de risque de blessures ou d’inflammations.

En fait, une rétrogradation de Mars encourage une retenue dans l’action et la décision, il y a une réflexion à faire avant d’agir. La spontanéité associée à Mars est moins possible ou risque d’entraîner des problèmes. Et comme Mars se trouve en Gémeaux, signe par excellence de la communication, trouver le ton juste est demandé ici aussi. Il y a remise en cause de la façon de faire les choses qui émergera lorsqu’il reprendra sa course normale.

Un peu plus de contrariété…
Pour quelques jours au début de mois de novembre, Mars est en relation ambigüe avec Pluton, voilà qui augmente ce qui a été dit auparavant. Cela peut susciter une attitude prête au tout pour le tout.

S’ajoute la confusion et l’émotivité…
Aussitôt en laissant sa relation à Pluton, ce Mars difficile entre en tension à Neptune le reste du mois de novembre, (précis 19 novembre). Cette tension se défait en décembre. Confusion, situations embrouillées, émotivité à fleur de peau qui peut dégénérer en crises importantes, font partie du lot de ce duo en contradiction. 

Neptune, planète signifiant beaucoup de sensibilité et d’empathie, chez lui, en Poissons, désire un esprit de communion et suscite à aller vers l’idéal, de trouver un sens. Mars en rétrogradation en Gémeaux, désire s’exprimer fortement ou à l’inverse si on est en inhibition, n’y arrive pas. Dans les deux cas, l’émotivité s’amplifie et le grand imaginaire neptunien peut apporter beaucoup à cette confusion.

Toute tension, dans son aspect positif, oblige à un effort pour chercher les solutions. Ici, il est demandé de revoir le sens de nos actions et mouvements, de trouver un lien entre l’expression personnelle et l’effet sur les autres ou sur la communauté.
 

Inspirations…
Au début de novembre, la Lune Noire est en bons liens à Neptune (précis 5 novembre), ce qui laisse entendre des effluves inspirants venant des profondeurs.

Pour aider…
Les derniers jours de novembre, Saturne, planète signifiant la structure, se place en bons liens à ce Mars qui nous embête. Cela aide à mettre un peu plus d’ordre. Il y a quand même un risque d’entêtement ou d’échafauder des raisonnements en partant sur de mauvaises bases. Il vaut mieux alors laisser un peu le temps de la réflexion se faire. C’est dans ce sens que Saturne apporte le meilleur.

Moments cruciaux de vérité…
Délaissant son entente avec Neptune, la Lune Noire se place en face de Pluton avec la fin de novembre, ce qui se poursuit tout le mois de décembre (précis le 13 décembre).

Voici un temps pour faire face à des aspects méconnus de soi-même. Lorsque ces deux planètes se combinent, il y a souvent des moments de révélation sur soi-même. Pour ceux qui sont touchés, il est fort possible que la mise en lumière se fasse suite à des comportements ou à des expériences dont il est difficile d’en occulter la réalité. Dans certains cas, cela peut mener à des comportements extrêmes.

Désir d’éthique et de justice…
Jupiter, revenu en Poissons depuis le 29 octobre, se trouve en bons liens avec Pluton jusqu’aux premiers jours de décembre. Ce tandem encourage une certaine rigueur morale, de l’éthique et la volonté de justesse dans ses valeurs. Ce duo possède, par ailleurs, une forte capacité de conviction, ce qui peut jouer autant positivement que négativement. Dans certains cas, cela peut se transformer en véritable manipulation, voulant trop arriver à ses fins. Ou encore, on ancre tellement ses convictions que cela tourne à l’intransigeance.

Duo agréable…
Vénus, qui a accompagné le Soleil au mois d’octobre, le quitte tout doucement en novembre. Elle va s’acoquiner plutôt à Mercure à compter de la mi-novembre. L’intellect (Mercure) et l’harmonie créative (Vénus) forment une alliance ici. Cela favorise également une bonne sociabilité, la communication, l’écriture et toutes les formes d’art.

Voilà qui compense un peu le difficile duo Mars/Neptune. Ils vont finir ensemble en Scorpion, plutôt intense dans son expression. Puis ils vont traverser le Sagittaire (début 17 novembre), plus emphatique et communicatif, et enfin entrer en Capricorne, plus réfléchi et concentré (Mercure 7 décembre, Vénus 10 décembre). Les caractéristiques de chacun de ces signes sont renforcées par leurs visites.

Éclipse lunaire du 8 novembre…
Voilà une éclipse forte qui risque d’apporter son lot de surprises. Elle s’associe à Uranus, encore en tension à Saturne, et elle a en opposition Mercure collé au Soleil, toujours avec Vénus pas très loin. Toute une combinaison!

La présence d’Uranus est importante, ce qui laisse entendre des événements soudains ou inattendus, des revirements de situation. Il peut y avoir aussi des éclairages soudains sur un aspect ou un autre de sa vie. Des coups de cœur tout comme des ruptures brusques sont possibles. C’est aussi un ensemble très créatif et surtout, très intense. Les désirs sont impérieux et ne sont pas toujours facile à modérer. L’insatisfaction se manifeste vite et on fait preuve d’impatience.

Une éclipse lunaire met l’accent sur le besoin de sécurité, de se sentir protégé, et le sentiment de manque se manifeste facilement. En fait, c’est un excellent moment pour rechercher la concentration et pour la méditation. Une nouvelle vision des choses peut réellement émerger de cet ensemble. Uranus incite à trouver le centre, le calme intérieur, bref, à se placer dans l’œil de la tempête.

Efficacité et clarté…
Pour quelques jours, Cérès en Vierge s’associe à Uranus en Taureau (précis le 9 novembre). Accompagné peut-être d’un brin de nervosité, on est efficace et organisé, on a envie que les choses fonctionnent. Cela donne beaucoup de clarté, de coordination et de focus dans ce que l’on fait.

Nouvelle Lune du 23 novembre, plus sympathique…
Cette Nouvelle Lune en Sagittaire est en connivence avec Jupiter, avec lequel il est en analogie. De plus, Jupiter reprend sa course vers l’avant ce même jour. Plus d’optimisme, de confiance et d’élan en ressortent. Une courte influence qui fait du bien.

Envie de ménage?...
Puis Cérès se place cette-fois-ci en face de Neptune autour de 25 novembre. Il est possible que l’on sache moins comment s’y prendre pour certaines choses. Pour certains, un peu de morosité est possible. Par contre, il y a de grandes chances que cela entraîne à faire un grand ménage sur un plan ou un autre.

Pleine Lune du 7 décembre
Une Pleine Lune qui s’associe à notre Mars toujours en recul. Mais celui-ci n’est plus en tension avec Neptune. C’est plutôt Saturne qui, lui, est encore un peu aidant. Il n’en reste pas moins que cela peut interférer pour une mauvaise communication. Des risques d’accidents ou d’incidents à cause de manque d’attention ou de nervosité sont possibles. D’ailleurs, ne pas s’énerver est un mot d’ordre approprié ici.

Moment critique…
Mars se place maintenant en position tendue avec Pluton (précis 11 décembre). Décisions cruciales difficiles, tournants drastiques subis ou voulus, situations difficiles à régler, fort sentiment d’impuissance ou, à l’inverse, volonté trop puissante voulant s’imposer de force. Bref il s’agit d’une phase où vivre un choc est possible.
 

Nouvelle Lune du 23 décembre…
Un peu plus électrique cette Nouvelle Lune! Elle est en tension avec Cérès, Jupiter et Uranus, trio qui marque la fin de l’année. On veut trop peut-être. On remet en question certaines valeurs, certaines façons de faire, quitte à bousculer un peu. On veut et on est prêt au changement. On recherche du mieux. Et on prépare Noël avec une fébrilité particulière!!

Deux mois qui s’annoncent denses, mais porteurs d’une nouvelle énergie! Rappelons encore une fois qu’il s’agit d’une ambiance générale, tout le monde ne reçoit pas toutes ces influences. Certains se ressentiront plus que d’autres de toute cette dynamique, les planètes ne nous touchent pas tous de la même façon. Et le jeu des planètes est continu! 

Passez de Belles Fêtes de Noël ! !

 

Renée Lebeuf, Astrologue

Pour en connaître davantage, visitez le Site Internet de Renée Lebeuf!