Aller au menu principal Aller au contenu principal

VOL 14 NO 2 - NOVEMBRE 2014

Voir le MEILLEUR de soi

Produit ajouté à la commande avec succès

Voir le MEILLEUR de soi
5,95$
Version papier : 5,95$
Ajouter au panier

D’où vient cette fâcheuse manie de porter plus facilement et plus rapidement notre attention sur nos mauvais que sur nos bons coups? De taire nos qualités et de clamer nos défauts ?

On a plus de facilité à se taper sur la tête qu’à s’applaudir… Pourtant ce sont les 2 mêmes mains! Sommes-nous condamnés à nous déprécier ou ne pourrions-nous pas, à ce triste réflexe, remédier?

Voilà tout le discours qui anime Benoît Lacroix du haut de ses 99 ans bientôt sonnés, le vieux Lacroix qui a oublié de mourir… comme il le dit lui-même à la blague. Il poursuit en disant : Pour être capable d’être heureux, faut commencer par être soi-même ; partir de soi, s’aimer soi-même en premier. L’acceptation de soi demande du temps,  beaucoup de générosité vis-à-vis de soi-même. L’acceptation, c’est quelque chose qui nous oblige à identifier en soi le meilleur et non le pire. Si on commence à analyser tous les moments où on a mal fait, on perd son bonheur. Tandis que si on commence par regarder ce qu’on a fait de bon et qu’on fera mieux la prochaine fois, on est plus heureux. Après ma conférence, je préfère écouter l’autre qui me dit que c’était bien, plutôt que de m’écouter moi qui me dit que c’était mal. Faut négocier avec soi… Le bonheur ça se négocie au jour le jour. Le bonheur est quotidien, dans les petites choses. L’acceptation, c’est extraordinaire. C’est long, mais c’est la recette de la vie!

Faut-il attendre d’avoir 99 ans pour le réaliser? Non!

Note amicale : Vous pouvez dès maintenant lire gratuitement ce numéro en version numérique sur notre site Internet en allant à la section Boutique et en cliquant sur Version numéroqie / Démo gratuit.

Bonne et belle lecture et que Le Meilleur soit dans votre vie !

 

Tous les produits

Dans la même catégorie