Aller au menu principal Aller au contenu principal

Petit coup d'oeil d'actualité astrologique

SEPTEMBRE OCTOBRE 2019

Possibilités de changements profonds et durables...

En ce 1er septembre, on vient tout juste de vivre une intéressante Nouvelle Lune en Vierge le 30 août dernier. Accompagnée de Mercure, de Vénus et de Mars, elle est aussi en bons termes avec Uranus. Énergie, efficacité, décision, on a envie de réorganiser, de remettre de l’ordre, une certaine intensité et intransigeance peuvent s’inviter ici. Mais dans l’ensemble, voilà un bon temps de remise en route et de ménage! Cela correspond bien à l’esprit de la rentrée!

La Vierge va être très visitée pour les 3 semaines à venir, ce qui encourage à reprendre une bonne hygiène de vie, une routine et à faire de l’ordre. Le bon lien avec Uranus stimulant une certaine inventivité ne dure pas, quelques jours seulement.

Toujours et encore…
On retrouve toujours en toile de fond, et ceci depuis mars, Saturne joint au Nœud Sud avec la présence de Pluton à peine détaché. Beaucoup s’en ressentent et rappelons que ce trio laisse entendre un processus profond de changement, de modes de fonctionnement anciens à se défaire. Une chance de se départir de vieux schémas et de guérir de vieilles blessures se présente ainsi. Un défi pas toujours facile à réaliser, mais prometteur!

Saturne en mode rétrograde depuis avril et collé au Nœud Sud encore tout le mois de septembre porte à nous faire revivre des scénarios connus qui nous reviennent et dont il faut dénouer la trame. Il reprend sa course normale le 19 septembre, pour tendre vers Pluton et commencer en octobre à délaisser un peu le Nœud Sud, le temps du lâcher-prise va s’intensifier, obligeant le changement. Ceci peut se vivre avec plus ou moins de difficulté, selon notre capacité actuelle d’actualiser une nouvelle réalité. De toutes façons, pour ceux qui s’en ressentent il y a une page à tourner. Dans ce processus, avant la véritable rencontre avec Pluton, la résurgence du passé est plus présente et peut réveiller une nostalgie de celui-ci ou une envie de le maintenir.

 

Et toujours la présence d’une aide bienveillante…
S’associant positivement à Saturne encore pour ces deux mois, Neptune apporte inspiration et intuition et encourage au meilleur, à incarner l’idéal. Et à moins de viser des chimères, ce duo est plutôt sympathique et assouplit ce qui pourrait être trop radical.

Autre influence tenace : Maturation concernant les valeurs
Après une très légère détente cet été, Jupiter et Neptune renforcent leur tension qui va culminer le 21 septembre, il s’agit du troisième moment précis et le dernier de ce rapport tendu. Avec octobre, celle-ci commencera à relâcher. Là encore, on a vécu depuis janvier un long processus de maturation concernant nos croyances et nos valeurs.

Désillusions, confusion peuvent faire partie de ce parcours, au risque de mauvaises évaluations ou de choix douteux. On ne sait plus trop où on en est, ce que l’on croit, ce qui est important, la réflexion et la connexion intérieure s’imposent et acceptons le temps de maturation qu’il faut pour y voir plus clair.


L’inconscient s’invite
La Lune Noire se joint à Neptune pendant ces deux mois. Le moment précis de leur rencontre est le 30 septembre. L’inconscient et l’infini s’unissent pour une superbe fécondité. Pour ceux qui s’en ressentent, ce duo encourage à une compréhension très profonde de notre monde intérieur et prédispose à un véritable éveil de conscience et à vivre une grande phase de guérison.

Un contact avec une part de notre inconscient est prévisible, par les rêves peut-être, par ce qui se révèle dans les formes d’art que l’on pratique, par les émotions que l’on vit ou encore par des mémoires qui remontent. Difficilement vécu, il est possible que l’on se retrouve submergé par les émotions, de vivre une phase intense d’angoisse, ou encore d’avoir envie de noyer le mal-être dans l’alcool ou autres substances. C’est un excellent temps pour entreprendre au besoin une thérapie ou pour s’ouvrir à des dimensions nouvelles.

Comme celle-ci s’ajoute à la tension avec Jupiter, les bouleversements dans les valeurs qui se vivent peuvent engendrer beaucoup d’angoisse et d’incompréhension face à la vie ou encore, des prises de position drastiques ou dogmatiques, ayant envie de contrer cette confusion par des certitudes. Si on se met à l’écoute de cette maturation profonde qui est ici proposée, une guérison de l’âme et surtout une ouverture plus grande de conscience se manifestera.

 

Les choses se compliquent…
On a vu plus haut que la Vierge reçoit beaucoup de visites en ce moment : La Lune est passée en 2 jours, mais le Soleil y est jusqu’au 23 septembre, Mercure, Vénus et finalement Mars y sont présents jusqu’au début d’octobre. La Vierge aime la routine, le savoir-faire pratique, elle est méticuleuse et apprécie fortement l’efficacité. Elle a aussi tendance à être anxieuse et à vouloir prévoir, ce qui peut faire dériver vers un perfectionnisme à outrance. Encouragée par Uranus au début, elle fonce dans l’organisation.

La deuxième semaine de septembre est plus compliquée, chacune de ces planètes dites rapides vont tour à tour, mais dans un court temps tout de même, délaisser Uranus et se mettre en bons termes avec Saturne puis Pluton, ce qui renforce ordre, organisation et efficacité. Mais dans le même moment elles entrent en tension avec Jupiter et Neptune semant doute et confusion.

Cette tension culmine alors. Un mélange entre esprit d’organisation et d’efficacité d’une part, et de confusion ou de conflits de valeurs d’autre part peut entraîner intransigeance, dogmatisme et tensions dans les relations. Les discussions ou solutions peuvent être difficiles à trouver sur le moment.

Au moment de la Pleine Lune du 14 septembre où Mars est toujours présent, mais non Mercure et Vénus, est un autre moment important de cet imbroglio. Un tel mélange, surtout avec la présence de la Lune Noire, est cependant propice par la suite pour générer une nouvelle compréhension des choses et stimuler des solutions.

 

Les dénouements tardent à venir
Il semble que c’est par petites touches que se trouveront les solutions dont on vient de parler. Les mêmes planètes entrent tour à tour en tension avec Saturne et Pluton, et en bons termes avec Jupiter, et gardent du même souffle une ambiguïté avec Neptune.

Nous n’assistons pas à la même concentration cependant, cela s’étire : Mercure et Vénus dès la dernière semaine de septembre, le Soleil, la deuxième semaine d’octobre, et quant à Mars, il faut attendre la fin d’octobre. On danse sur un pied puis sur l’autre quelques temps encore avant que les choses s’apaisent vraiment. Nous verrons que d’autres éléments apportent une contribution positive.

 

Bonne nouvelle, complicité inspirante
Mercure et Vénus se rejoignent durant ce mois de septembre. Après le passage compliqué que nous venons de voir, cette amitié fait plaisir. Mercure représentant l’intellect et la communication sous toutes ses formes et Vénus, l’affectif, l’harmonie et la créativité inspirent les artistes et toutes formes de dialogues. Les relations de tout ordre bénéficient de ce beau duo.

Lorsque ces deux compères vont se placer en harmonie avec Neptune et la Lune Noire (Mercure entre le 13 et 20 octobre et Vénus entre le 19 et 26 octobre), cela ajoute une note des plus favorables pour de belles inspirations et une compréhension plus profonde de l’âme.


En octobre :
Souffle stimulant ou électrique…
La première moitié d’octobre, Mercure (7 Octobre) et Vénus (12 octobre) vont tout à tour faire face à Uranus. Ceci sur l’axe Scorpion/Taureau, plutôt intense comme énergie! Il faut ajouter 3-4 jours avant et après pour chacun. Ce qui peut s’avérer un temps quelque peu électrique mais aussi des plus stimulants.

Avec Mercure les idées fusent, avec Vénus, ce sont des élans du cœur. Comme toujours avec Uranus, planète du renouveau et de l’imprévisible, il est recommandé de rester connecté sur son centre car on peut s’emballer trop vite, et les idées qui nous semblaient géniales s’avèrent alors des lubies, ou encore, on devient trop fébrile et on risque une perte de coordination qui peut amener des petits ou de gros accidents.

Du coté vénusien, les coups de cœur que l’on a eu pourraient s’avérer des feux de paille, ou encore s’il y a trop d’insatisfaction, la frustration peut devenir envahissante. Bref, émotions en dents de scie et brusques changements d’idées font partie de l’ambiance de cette période.

Mais positivement, ce sont aussi des moments qui peuvent vraiment être propices pour une superbe créativité, de belles surprises, des ouvertures imprévues, des propositions inattendues ou des rencontres importantes et apportant un souffle nouveau. Il faut laisser un peu retomber la poussière s’il y a eu trop d’excitation. D’une façon ou d’une autre, une énergie est ici renouvelée.

 

Nouvelle Lune enthousiaste et électrique aussi…
La Nouvelle Lune du 27 octobre se place aussi directement en face d’Uranus, encore une fois, même si l’énergie est plutôt électrique, l’inattendu et le renouveau sont à l’ordre du jour. Deux mois qui s’annoncent significatifs. 

Rappelons encore une fois qu’il s’agit d’une ambiance générale, tout le monde ne reçoit pas toutes ces influences. Certains se ressentiront plus que d’autres de toute cette dynamique, les planètes ne nous touchent pas tous de la même façon. Et le jeu des planètes est continu! 

Bonne rentrée!

 

Renée Lebeuf, Astrologue

Pour en connaître davantage, visitez le Site Internet de Renée Lebeuf!