Aller au menu principal Aller au contenu principal

Petit coup d'oeil d'actualité astrologique

JUILLET  AOÛT 2020


Mot d’ordre : Souplesse, Adaptation et Résilience…


Défi de cette période perturbante….
Incontestablement, nous vivons une période inhabituelle et comme tout le monde s’en ressent d’une façon ou d’une autre, cela mérite une certaine analyse plus approfondie, sans aller vers l’astrologie mondiale qui n’est pas le propos de cette série d’articles, mais bien de voir au niveau individuel comment cela nous influence.

Commençons par l’aspect le plus stable et particulièrement perturbant qui domine ces temps-ci. Il s’agit d’une tension entre Pluton en Capricorne et Éris en Bélier, dont on parle peu car Éris est une planète naine, comme Pluton, découverte en 2003. Elle a un cycle très lent, c’est-à-dire 556 ans pour faire le tour du zodiaque, presque le double de Pluton : 248 ans.

Cette tension dure de façon continue 2020 et 2021 et elle aura des répercussions par la suite en se faisant encore sentir alors qu’elle se relâchera lentement durant les 2 années suivantes. Il s’agit donc d’un temps très fort de changement, voire de crise, mais générateur - comme toujours dans ces moments denses - de renouveau. Tout le monde n’est pas touché directement, mais on en ressent tous l’atmosphère.


Quand survient une transformation obligée
On connaît mieux Pluton qui représente fortement des transformations obligées lorsqu’il travaille sur nous : fin de choses, deuil réel ou significatif, moment de vérité, crise, choc soudain, lâcher-prise se vivent lorsque Pluton se présente à notre porte.

Cependant, Pluton encourage aussi la volonté, le dépassement de soi, le défi à relever et la capacité de renaître après un passage particulièrement bouleversant. Il signifie également le pouvoir, un pouvoir qui peut s’avérer positif dans certains cas, c’est-à-dire quand on allie une puissance de volonté et une éthique rigoureuse pour prendre en main une situation de crise, en acceptant toutefois d’aller vers un changement.

Ne surtout pas se braquer contre le changement
Mais il arrive souvent que cela provoque une attitude défensive si on se braque vis-à-vis du changement ou face à l’impuissance qu’amènent certaines situations, incapables du lâcher-prise alors requis. C’est alors que plus de dégâts en découlent et on risque de vivre une cassure brutale. En Capricorne, signe de structure, d’ordre, axé sur un but et particulièrement tenace, toutes les forces de Pluton sont particulièrement exacerbées et depuis qu’il y est (2009), toutes les formes de structures sont appelées à bouger.

Éris, la Grande Perturbatrice
Pour ce qui est d’Éris, nous voilà particulièrement avec une grande perturbatrice. C’est la déesse qui a perturbé à l’aide d’une pomme un banquet de noces (la fameuse pomme de la discorde), ce qui amena dans la foulée, et pour faire une histoire courte, la guerre de Troie. Fille de la nuit et mère entre autres des douleurs et des discours mensongers, elle est en fait révélatrice des différents travers sombres que l’on a : orgueil, haine, jalousie, envie, avidité, rejet, etc.

Quand on en ressent personnellement le passage, on est nécessairement dérangé par des événements, des personnes et l’on doit faire face soi-même à ses travers et mauvais réflexes. C’est une Magnifique occasion de prises de conscience et obligation ici de devoir apporter des correctifs. D’autre part elle est aussi la déesse de l’émulation, certains vivent des tournants heureux et propulsifs.

Changements salutaires à venir
Donc, cette tension entre Pluton et Éris est très puissante et provocatrice de changements importants, probablement subis pour la plupart. Certains se retrouvent paralysés, impuissants, d’autres dans une densité d’action obligeant le dépassement. Comme dit plus haut, on n’est pas tous touchés directement par cet aspect et pour ceux qui le sont, le degré de dramatisation est très variable, et pour plusieurs, un renouveau stimulant survient après un moment de déstabilisation ou de crise.

Dans tous les cas, il s’agit d’un tournant important, les choses se précipitent en quelque sorte. Et plus que jamais, un défi d’éthique et de courage pour affronter ses démons et ses peurs et réaliser le changement qui est à relever.


Réévaluer ses buts et ses principes…
Saturne qui a fait une visite en Verseau revient sur ses pas et entre dès le 2 juillet en Capricorne. Il s’approche de Pluton et étant en analogie avec le Capricorne, il ajoute son énergie au « travail » de Pluton, qu’il renforce dans ce qu’il représente. On doit se réorganiser, volontairement ou non, repenser son rôle, ses buts et ses principes. Sous son meilleur angle, ce duo est synonyme d’éthique rigoureuse, de sens des responsabilités et de sagesse. À l’autre pôle, plus négatif, il est significatif de dureté et d’intransigeance. 

Valeurs sociales et croyances aussi secouées…
Jupiter est aussi associé à Pluton depuis quelque temps. Il s’éloignera un peu cet été, perdant ainsi un peu de son influence, Saturne s’imposant à son tour près de Pluton. Jupiter apporte un peu plus de souplesse et de confiance, il encourage à bonifier, à améliorer les choses. Mais il n’en reste pas moins qu’on est sollicité là encore à des changements, en particulier face à nos valeurs et nos croyances, on peut vivre aussi des changements de statut social, plus ou moins voulus. Pour ceux qui sont touchés par le duo Jupiter/Pluton, on peut reprendre un peu son souffle, le signal de changement a été donné, il y a un espace de temps de mise en place maintenant. Rappelons qu’un défi d’éthique moral et d’honnêteté est ici à l’ordre du jour. Ce qui a été exposé jusqu’ici demeure en toile de fond pour le reste de l’année.

Mars s’en mêle…
À compter du début du mois d’août, Mars commence un très long dialogue avec les protagonistes mentionnés plus haut. Il se trouve lui aussi en Bélier, il rejoint Éris et entre en tension avec Jupiter (précis le 5 août), Pluton (13 août) et Saturne (25 août), et il stagne sur place car il se prépare à reculer, ce qui fait que ce dialogue tendu ne se termine qu’en décembre. On peut facilement imaginer qu’il encourage Éris dans ses dispositions négatives, mais n’oublions pas qu’elle encourage aussi l’émulation auquel il est bon d’ajouter le courage de faire face à...

Avec ceci, on peut s’attendre à des revirements d’importance, des décisions risquées ou difficiles, subies ou provoquées. On peut être en suractivité ou à l’opposé en paralysie d’action; faire face à l’impuissance ou être trop volontaire, voire radical. Le mois d’août est une première phase de ce cycle, un signal est alors donné, encore une fois pour ceux qui reçoivent de façon précise cette énergie. Nous aurons le défi de contenir les pulsions qui montent et d’en canaliser l’énergie.

Et voilà la Lune Noire qui s’invite à son tour…
Elle aussi se joint à Mars et à Éris jusqu’en octobre. Déjà, la dernière semaine de juillet elle est en tension avec Jupiter, puis ce sera au tour de Pluton avec Saturne dans les parages. Elle nous avertit que des forces inconscientes sous-jacentes sont à l’œuvre, prêtes à être mises en lumière.

 

La Lune Noire nous oblige à faire face à nos peurs et forces les plus profondes, les plus archaïques. De grandes prises de conscience sont attendues encore plus ici, suite possible à des actions ou des comportements qui révèlent des parts de nous inconnues ou non maîtrisées, permettant par la suite des transformations profondes.

Du travail de dégagement de la conscience en vue! Soulignons encore une fois que ce n’est pas toujours vécu au plus dramatique. Il y a du changement et de l’adaptation à faire et ça s’impose ici, tout dépend de notre aptitude et capacité de le vivre et des zones de notre vie plus ou moins sensibles qui sont sollicitées.

Nouvelle Lune du 20 juillet…
Dans la continuité de ce qu’on vient de dire, cette Nouvelle Lune représente un moment actif par rapport à ce qui est mentionné ci-dessus, elle est en opposition à Saturne et Pluton, une étape importante dans le changement qui se joue ici.

Éclipse lunaire du 5 juillet…
Toute éclipse laisse entendre un changement annoncé, celle-ci est en écho à l’éclipse lunaire du début de janvier dernier. Pour ceux qui s’en ressentent, ce qui était à changer est maintenant appelé à se concrétiser. Comme c’est une éclipse lunaire, ce qui est surtout en jeu, c’est le sentiment de sécurité, la nourriture, la famille, la maternité et aussi l’imaginaire.

Cette éclipse est en bons liens avec Cérès, atténuant les effets d’insécurité, cela peut représenter de plus un soutien féminin. L’éclipse est aussi en tension à Chiron, une recherche de solution dans un domaine quelconque s’avère un peu compliqué, un autre angle de résolution devrait apparaître. 

Vénus a repris sa course…
Les deux derniers mois ont été marqués par une Vénus reculant et de plus en tension avec Neptune, voilà qu’elle est repartie de l’avant (23 juin). Après des moments probables de densité émotive, de désillusions peut-être ou de peine, un nouveau souffle va commencer à émerger. Il y a eu un contact avec des émotions profondes : sentiment de manque, de rejet, d’insatisfaction, d’abandon, etc.

Bref, la joie n’était pas toujours au rendez-vous et des difficultés relationnelles ont pu se manifester. Elle sera de nouveau en tension avec Neptune le 27 juillet (ajoutons quelques jours avant et après), finalisant un long parcours intérieur de près de 3 mois. Une remontée émotive est encore possible, mais c’est en fait alors une occasion de dénouement, de compréhension, de nouvelle créativité ou de fin d’illusion dans certains cas. 

Détour de Mercure…
Mercure qui a commencé à revenir sur ses pas le 18 juin reprend son air d’aller vers l’avant le 13 juillet (il fait cette boucle 3 fois par année). Une nouvelle façon de voir les choses se manifeste par la suite. Pendant sa course à l’envers, la communication sous toutes les formes se compliquent souvent, des quiproquos sont possibles ou des maladresses manuelles.

Durant cette période, il s’agit de laisser faire un travail intérieur de nos façons de penser sur le plan concret, c’est un excellent temps également pour se défaire de mauvaises habitudes. Le 1er juillet représente un pic particulièrement sensible, il est collé au Soleil, recevant une nouvelle énergie, de nouvelles façons de voir en émergent par la suite et surtout lorsqu’il reprend sa course normale.

Dénouement en vue…
Autour du 14 juillet, Mars rejoint Chiron, une solution ou un dénouement d’une situation compliquée trouve enfin son chemin pour ceux qui en sont touchés. Chiron en Bélier avec Mars qui y est associé peut provoquer un sursaut d’impulsivité dans certains cas, il n’en reste pas moins que Chiron signifie une occasion de régler quelque chose, de trouver une solution. Sous un autre angle, il peut y avoir une aide active apportant un coup de pouce salutaire.

Pleine Lune du 3 août électrique…
Cette Pleine Lune est en tension avec Uranus : nervosité interne, inattendus, électricité dans l’air la caractérisent. Attention au manque d’attention, il y a risque de mauvaise coordination créant des incidents ou même des accidents. Les frustrations sont plus à vif avec cette combinaison, restons zen ! L’apprentissage d’Uranus est d’apprendre à garder son centre, défi proposé ici.

Nouvelle Lune du 18 août…
Mercure se colle au Soleil et à la Lune à cette occasion : rencontre, nouvelles idées, communication renouvelée sont à attendre de cette Nouvelle Lune.

Voilà qui ne semble pas de tout repos, adaptation demandée! Fenêtre plus détendue en juillet, puis on repart pour une ronde plus agitée au mois d’août.

Rappelons encore une fois qu’il s’agit d’une ambiance générale, tout le monde ne reçoit pas toutes ces influences. Certains se ressentiront plus que d’autres de toute cette dynamique, les planètes ne nous touchent pas tous de la même façon. Et le jeu des planètes est continu!

Renée Lebeuf, Astrologue

Pour en connaître davantage, visitez le Site Internet de Renée Lebeuf!