Aller au menu principal Aller au contenu principal

L'espoir mène plus loin que la crainte

L'espoir mène plus loin que la crainte
Je suis à mettre la touche finale à notre prochain numéro dont le thème sera «L’Espoir» avec Marina Orsini.

Bien entendu, je connaissais Marina Orsini. Qui ne la connaît pas. Mais je ne connaissais pas l’être humain derrière la personnalité publique et ça été une très belle découverte! Elle nous présente l’espoir comme de cet élan qui nous permet d’avancer, malgré tout. Et des malgré tout, il peut y en avoir beaucoup!

En préparant ce dossier, j’ai découvert une chose qui m’a surprise... C’est comme s'il existait deux clans de l’espoir. Ceux qui le voient comme la petite tape sur l’épaule qui nous invite à aller de l’avant, à faire un pas de plus en direction de notre aspiration, même si on ne voit pas où ça va nous mener.

Et il y a ceux qui voient l’espoir comme la «nourriture des faibles»… J’avoue que, sur le coup, cette découverte m’a déconcertée. Ensuite, je me suis dit que comme nous vivons dans un monde de dualité, il était «normal» que l’espoir ait son pendant ombragé. Voici donc 3 citations qui allaient dans cette direction :
«On ne parvient à la sérénité que lorsqu'on a banni l'espoir de sa vie.»
«L’espoir est une cloche sans battant dont la corde est entre les mains de l'ignorance.»
«On est et on demeure esclave aussi longtemps que l'on n'est pas guéri de la manie d'espérer.»

Mon premier réflexe a été de me dire que ces personnes avaient dû beaucoup espérer et beaucoup souffrir. Mais ça, qui suis-je pour le dire... C’est leur histoire à eux et non la mienne. Je n'oserais même pas interpréter le ressenti de ce qu’une personne a pu vivre dans sa vie! Mais ça ne m’empêche pas de choisir mon clan !

Moi, j’aime bien croire que l’espoir mène plus loin que la crainte; qu’il nous permet de respirer quand ce que l’on vit nous asphyxie; que c’est la lumière qui nous permet de voir quand tout devient noir; que c’est le plancher sur lequel on peut marcher quand le sol se dérobe sous nos pieds…

Moi, c’est cette forme d’espoir en lequel j’ai envie de croire!

 

Plus d'articles

Pour plus de citations, visitez notre page Facebook