En kiosque

LA CLÉ?
LA PRÉSENCE!
avec Dr Joe Dispenza

SANTÉ

Quand la gorge picote...
Agissez sans tartder!

MIJOTEUSE ET SANTÉ

Le mariage parfait!

Nouvelles

Accueil > Accueil > Tête-à-tête avec notre thyroïde

Tête-à-tête avec notre thyroïde

Tête-à-tête avec notre thyroïde

Les troubles de la glande thyroïde sont de plus en plus répandus. Mais que l'on parle d'hyper ou d'hypothyroïdie, ce sont là des problèmes auxquels on peut remédier ou, mieux encore, prévenir si on s'y prend à temps! Mais, au juste, à quoi sert la glande thyroïde? De quoi a-t-elle besoin pour garder la forme?

Notre glande maîtresse, l'hypophyse, produit une hormone nommée « Thyroid Stimulating Hormone », mieux connue sous l'acronyme TSH. Cette hormone a pour but d'ordonner à notre thyroïde la production de plusieurs sécrétions et hormones importantes dont la T3 triiodothyronine et T4 tétra-iodothyronine ou thyroxine. Comme leurs noms l'indiquent, l'iode est un élément essentiel à la production de ces hormones. Mais l'iode est-il le seul en cause dans la santé de la thyroïde? Comment comprendre son métabolisme? Voilà les questions que VIVRE a posées à ses collaborateurs!

NATUROPATHIE 
Par Véronik Tanguay
Notre glande thyroïde possède un contrôle certain sur notre métabolisme en prenant part à une vingtaine de réactions biochimiques. Elle permet aussi l'assimilation du calcium, de la silice, du fluor, du chlore et du phosphore. Par contre, l'un de ses rôles les plus méconnus, mais essentiel à notre santé, est celui de la production d'une substance qui détruit les toxines présentes dans notre sang avant que celui-ci ne se rende au cerveau. Ainsi, moins la personne est en santé, plus son sang est « intoxiqué », et plus cela demandera de travail à la glande thyroïde pour produire cette substance dont le mandat est de désintoxiquer le sang avant qu'il n'atteigne le cerveau. Aussi appelée « glande des émotions », la thyroïde gère également le stress émotionnel.

Trucs et astuces
Pour aider notre thyroïde à refaire le plein d'énergie, plusieurs actions quotidiennes peuvent être entreprises.
•    En stimulant notre métabolisme, nous réduisons la charge de travail de la glande thyroïde. L'une des meilleures façons de stimuler notre métabolisme, c'est par la musculation. En augmentant notre masse musculaire, nous stimulons notre métabolisme tout entier.
•    On doit éviter de consommer des boissons froides. Le fait que notre corps doit compenser par une production de chaleur, cela fatigue inutilement notre glande thyroïde. Mangez donc vos aliments tempérés, été comme hiver.
•    Prendre des saunas suivis de douches froides crée également une action stimulante sur notre métabolisme, tout en activant la circulation sanguine et lymphatique.

SAVIEZ-VOUS QUE
Faire de la marche en montagnes contribue à fortifier notre masse musculaire. De plus, notre glande thyroïde tend à mieux se porter dans les hautes altitudes. Prenez donc une pause au sommet pour vous oxygéner.
 
AROMATHÉRAPIE
Par Mikaël Zayat
En aromathérapie, plusieurs essences aromatiques peuvent accompagner une glande thyroïde dysfonctionnelle ou du moins les symptômes qui en découlent.

Le thé du Labrador, Ledum groenlandicum, possède aussi une action hormonale intéressante,  entre autres sur la thyroïde, le foie et la prostate. Je vous conseille de mettre une goutte dans cinq gouttes d'huile d'olive et de l'appliquer en massage sur la gorge deux à trois fois par jour.

Le lemon-grass, Cymbopogon flexuosus, possède pour sa part une action équilibrante qui permet son utilisation lors d'un épisode d'hyper ou d'hypothyroïdie. De plus, cette essence favorise la digestion, facilite la circulation de la lymphe et possède une action anti-inflammatoire. Pour son action sur la thyroïde, on l'appliquera pure à raison de deux gouttes sur la gorge, deux à trois fois par jour.

Comme pour tout problème, il importe d'ouvrir son esprit aux différentes solutions proposées afin de trouver celle qui donne les meilleurs résultats. Il faut aussi voir l'ensemble de la problématique dans le contexte actuel de votre vie pour comprendre sa signification.

LITHOTHÉRAPIE  
par Ginette Tétreault

En médecine holistique, l'hypothyroïdie correspond assurément à un blocage énergétique du chakra de la gorge. Afin de remédier à ce déséquilibre, le règne minéral nous offre ses bienfaits curatifs par le truchement de l'agate blue lace, l'aigue-marine, la topaze bleue, ainsi que le quartz rutilé.

Agate blue lace
Pierre apaisante pour l'esprit, l'agate blue lace permet de neutraliser les émotions (p.ex. la colère) et rend conscient des sentiments refoulés nés de la peur du rejet et du jugement des autres. Les qualités curatives de l'agate blue lace réduisent les déficiences thyroïdiennes et nous aident à exprimer librement pensées, désirs ou besoins.

L'aigue-marine
De bleu vêtu, l'aigue-marine insuffle du courage afin d'atténuer les peurs qui bloquent la communication et la libre expression de la vérité et des émotions. Elle calme le mental, aide à voir plus clair, favorise une meilleure compréhension de nos états émotionnels sous-jacents en facilitant leurs interprétations. Grâce à son affinité avec le troisième il, l'aigue-marine répand ses bienfaits sur la glande hypophyse, surnommée la « glande maîtresse », qui régule le bon fonctionnement de la glande thyroïde.

PSYCHOTHÉRAPIE 
Par Lucie Bernier

L'hypothyroïdie peut provenir de notre incapacité à affronter une situation qui réapparaît à plusieurs reprises dans notre vie, devant laquelle nous ne savons pas comment réagir. Nous nous devons d'aller doucement, mais cela est exigeant, que ce soit dans notre travail ou dans nos relations interpersonnelles. Peut-être suis-je « trop vite en affaires ». Je dois ralentir, me donner du temps ainsi qu'à l'autre personne. Je peux aussi vouloir fuir mes responsabilités. Je préfère vivre dans un monde irréel, me créant ainsi une sécurité artificielle parce que je me sens dépassé par les évènements.

Intégrale de cet article dans chronique SANTÉ GLOBALE de la parution actuellement en kiosque.

Plus de nouvelles

«  L'amour transforme les impasses en autoroutes. »

Louis Gittner

Événements

 

  • Vidéothèque
  • Audiothèque

Accueil > Accueil > Tête-à-tête avec notre thyroïde

Tête-à-tête avec notre thyroïde

Tête-à-tête avec notre thyroïde

Les troubles de la glande thyroïde sont de plus en plus répandus. Mais que l'on parle d'hyper ou d'hypothyroïdie, ce sont là des problèmes auxquels on peut remédier ou, mieux encore, prévenir si on s'y prend à temps! Mais, au juste, à quoi sert la glande thyroïde? De quoi a-t-elle besoin pour garder la forme?

Notre glande maîtresse, l'hypophyse, produit une hormone nommée « Thyroid Stimulating Hormone », mieux connue sous l'acronyme TSH. Cette hormone a pour but d'ordonner à notre thyroïde la production de plusieurs sécrétions et hormones importantes dont la T3 triiodothyronine et T4 tétra-iodothyronine ou thyroxine. Comme leurs noms l'indiquent, l'iode est un élément essentiel à la production de ces hormones. Mais l'iode est-il le seul en cause dans la santé de la thyroïde? Comment comprendre son métabolisme? Voilà les questions que VIVRE a posées à ses collaborateurs!

NATUROPATHIE 
Par Véronik Tanguay
Notre glande thyroïde possède un contrôle certain sur notre métabolisme en prenant part à une vingtaine de réactions biochimiques. Elle permet aussi l'assimilation du calcium, de la silice, du fluor, du chlore et du phosphore. Par contre, l'un de ses rôles les plus méconnus, mais essentiel à notre santé, est celui de la production d'une substance qui détruit les toxines présentes dans notre sang avant que celui-ci ne se rende au cerveau. Ainsi, moins la personne est en santé, plus son sang est « intoxiqué », et plus cela demandera de travail à la glande thyroïde pour produire cette substance dont le mandat est de désintoxiquer le sang avant qu'il n'atteigne le cerveau. Aussi appelée « glande des émotions », la thyroïde gère également le stress émotionnel.

Trucs et astuces
Pour aider notre thyroïde à refaire le plein d'énergie, plusieurs actions quotidiennes peuvent être entreprises.
•    En stimulant notre métabolisme, nous réduisons la charge de travail de la glande thyroïde. L'une des meilleures façons de stimuler notre métabolisme, c'est par la musculation. En augmentant notre masse musculaire, nous stimulons notre métabolisme tout entier.
•    On doit éviter de consommer des boissons froides. Le fait que notre corps doit compenser par une production de chaleur, cela fatigue inutilement notre glande thyroïde. Mangez donc vos aliments tempérés, été comme hiver.
•    Prendre des saunas suivis de douches froides crée également une action stimulante sur notre métabolisme, tout en activant la circulation sanguine et lymphatique.

SAVIEZ-VOUS QUE
Faire de la marche en montagnes contribue à fortifier notre masse musculaire. De plus, notre glande thyroïde tend à mieux se porter dans les hautes altitudes. Prenez donc une pause au sommet pour vous oxygéner.
 
AROMATHÉRAPIE
Par Mikaël Zayat
En aromathérapie, plusieurs essences aromatiques peuvent accompagner une glande thyroïde dysfonctionnelle ou du moins les symptômes qui en découlent.

Le thé du Labrador, Ledum groenlandicum, possède aussi une action hormonale intéressante,  entre autres sur la thyroïde, le foie et la prostate. Je vous conseille de mettre une goutte dans cinq gouttes d'huile d'olive et de l'appliquer en massage sur la gorge deux à trois fois par jour.

Le lemon-grass, Cymbopogon flexuosus, possède pour sa part une action équilibrante qui permet son utilisation lors d'un épisode d'hyper ou d'hypothyroïdie. De plus, cette essence favorise la digestion, facilite la circulation de la lymphe et possède une action anti-inflammatoire. Pour son action sur la thyroïde, on l'appliquera pure à raison de deux gouttes sur la gorge, deux à trois fois par jour.

Comme pour tout problème, il importe d'ouvrir son esprit aux différentes solutions proposées afin de trouver celle qui donne les meilleurs résultats. Il faut aussi voir l'ensemble de la problématique dans le contexte actuel de votre vie pour comprendre sa signification.

LITHOTHÉRAPIE  
par Ginette Tétreault

En médecine holistique, l'hypothyroïdie correspond assurément à un blocage énergétique du chakra de la gorge. Afin de remédier à ce déséquilibre, le règne minéral nous offre ses bienfaits curatifs par le truchement de l'agate blue lace, l'aigue-marine, la topaze bleue, ainsi que le quartz rutilé.

Agate blue lace
Pierre apaisante pour l'esprit, l'agate blue lace permet de neutraliser les émotions (p.ex. la colère) et rend conscient des sentiments refoulés nés de la peur du rejet et du jugement des autres. Les qualités curatives de l'agate blue lace réduisent les déficiences thyroïdiennes et nous aident à exprimer librement pensées, désirs ou besoins.

L'aigue-marine
De bleu vêtu, l'aigue-marine insuffle du courage afin d'atténuer les peurs qui bloquent la communication et la libre expression de la vérité et des émotions. Elle calme le mental, aide à voir plus clair, favorise une meilleure compréhension de nos états émotionnels sous-jacents en facilitant leurs interprétations. Grâce à son affinité avec le troisième il, l'aigue-marine répand ses bienfaits sur la glande hypophyse, surnommée la « glande maîtresse », qui régule le bon fonctionnement de la glande thyroïde.

PSYCHOTHÉRAPIE 
Par Lucie Bernier

L'hypothyroïdie peut provenir de notre incapacité à affronter une situation qui réapparaît à plusieurs reprises dans notre vie, devant laquelle nous ne savons pas comment réagir. Nous nous devons d'aller doucement, mais cela est exigeant, que ce soit dans notre travail ou dans nos relations interpersonnelles. Peut-être suis-je « trop vite en affaires ». Je dois ralentir, me donner du temps ainsi qu'à l'autre personne. Je peux aussi vouloir fuir mes responsabilités. Je préfère vivre dans un monde irréel, me créant ainsi une sécurité artificielle parce que je me sens dépassé par les évènements.

Intégrale de cet article dans chronique SANTÉ GLOBALE de la parution actuellement en kiosque.

Plus de capsules vidéo

Accueil > Accueil > Tête-à-tête avec notre thyroïde

Tête-à-tête avec notre thyroïde

Tête-à-tête avec notre thyroïde

Les troubles de la glande thyroïde sont de plus en plus répandus. Mais que l'on parle d'hyper ou d'hypothyroïdie, ce sont là des problèmes auxquels on peut remédier ou, mieux encore, prévenir si on s'y prend à temps! Mais, au juste, à quoi sert la glande thyroïde? De quoi a-t-elle besoin pour garder la forme?

Notre glande maîtresse, l'hypophyse, produit une hormone nommée « Thyroid Stimulating Hormone », mieux connue sous l'acronyme TSH. Cette hormone a pour but d'ordonner à notre thyroïde la production de plusieurs sécrétions et hormones importantes dont la T3 triiodothyronine et T4 tétra-iodothyronine ou thyroxine. Comme leurs noms l'indiquent, l'iode est un élément essentiel à la production de ces hormones. Mais l'iode est-il le seul en cause dans la santé de la thyroïde? Comment comprendre son métabolisme? Voilà les questions que VIVRE a posées à ses collaborateurs!

NATUROPATHIE 
Par Véronik Tanguay
Notre glande thyroïde possède un contrôle certain sur notre métabolisme en prenant part à une vingtaine de réactions biochimiques. Elle permet aussi l'assimilation du calcium, de la silice, du fluor, du chlore et du phosphore. Par contre, l'un de ses rôles les plus méconnus, mais essentiel à notre santé, est celui de la production d'une substance qui détruit les toxines présentes dans notre sang avant que celui-ci ne se rende au cerveau. Ainsi, moins la personne est en santé, plus son sang est « intoxiqué », et plus cela demandera de travail à la glande thyroïde pour produire cette substance dont le mandat est de désintoxiquer le sang avant qu'il n'atteigne le cerveau. Aussi appelée « glande des émotions », la thyroïde gère également le stress émotionnel.

Trucs et astuces
Pour aider notre thyroïde à refaire le plein d'énergie, plusieurs actions quotidiennes peuvent être entreprises.
•    En stimulant notre métabolisme, nous réduisons la charge de travail de la glande thyroïde. L'une des meilleures façons de stimuler notre métabolisme, c'est par la musculation. En augmentant notre masse musculaire, nous stimulons notre métabolisme tout entier.
•    On doit éviter de consommer des boissons froides. Le fait que notre corps doit compenser par une production de chaleur, cela fatigue inutilement notre glande thyroïde. Mangez donc vos aliments tempérés, été comme hiver.
•    Prendre des saunas suivis de douches froides crée également une action stimulante sur notre métabolisme, tout en activant la circulation sanguine et lymphatique.

SAVIEZ-VOUS QUE
Faire de la marche en montagnes contribue à fortifier notre masse musculaire. De plus, notre glande thyroïde tend à mieux se porter dans les hautes altitudes. Prenez donc une pause au sommet pour vous oxygéner.
 
AROMATHÉRAPIE
Par Mikaël Zayat
En aromathérapie, plusieurs essences aromatiques peuvent accompagner une glande thyroïde dysfonctionnelle ou du moins les symptômes qui en découlent.

Le thé du Labrador, Ledum groenlandicum, possède aussi une action hormonale intéressante,  entre autres sur la thyroïde, le foie et la prostate. Je vous conseille de mettre une goutte dans cinq gouttes d'huile d'olive et de l'appliquer en massage sur la gorge deux à trois fois par jour.

Le lemon-grass, Cymbopogon flexuosus, possède pour sa part une action équilibrante qui permet son utilisation lors d'un épisode d'hyper ou d'hypothyroïdie. De plus, cette essence favorise la digestion, facilite la circulation de la lymphe et possède une action anti-inflammatoire. Pour son action sur la thyroïde, on l'appliquera pure à raison de deux gouttes sur la gorge, deux à trois fois par jour.

Comme pour tout problème, il importe d'ouvrir son esprit aux différentes solutions proposées afin de trouver celle qui donne les meilleurs résultats. Il faut aussi voir l'ensemble de la problématique dans le contexte actuel de votre vie pour comprendre sa signification.

LITHOTHÉRAPIE  
par Ginette Tétreault

En médecine holistique, l'hypothyroïdie correspond assurément à un blocage énergétique du chakra de la gorge. Afin de remédier à ce déséquilibre, le règne minéral nous offre ses bienfaits curatifs par le truchement de l'agate blue lace, l'aigue-marine, la topaze bleue, ainsi que le quartz rutilé.

Agate blue lace
Pierre apaisante pour l'esprit, l'agate blue lace permet de neutraliser les émotions (p.ex. la colère) et rend conscient des sentiments refoulés nés de la peur du rejet et du jugement des autres. Les qualités curatives de l'agate blue lace réduisent les déficiences thyroïdiennes et nous aident à exprimer librement pensées, désirs ou besoins.

L'aigue-marine
De bleu vêtu, l'aigue-marine insuffle du courage afin d'atténuer les peurs qui bloquent la communication et la libre expression de la vérité et des émotions. Elle calme le mental, aide à voir plus clair, favorise une meilleure compréhension de nos états émotionnels sous-jacents en facilitant leurs interprétations. Grâce à son affinité avec le troisième il, l'aigue-marine répand ses bienfaits sur la glande hypophyse, surnommée la « glande maîtresse », qui régule le bon fonctionnement de la glande thyroïde.

PSYCHOTHÉRAPIE 
Par Lucie Bernier

L'hypothyroïdie peut provenir de notre incapacité à affronter une situation qui réapparaît à plusieurs reprises dans notre vie, devant laquelle nous ne savons pas comment réagir. Nous nous devons d'aller doucement, mais cela est exigeant, que ce soit dans notre travail ou dans nos relations interpersonnelles. Peut-être suis-je « trop vite en affaires ». Je dois ralentir, me donner du temps ainsi qu'à l'autre personne. Je peux aussi vouloir fuir mes responsabilités. Je préfère vivre dans un monde irréel, me créant ainsi une sécurité artificielle parce que je me sens dépassé par les évènements.

Intégrale de cet article dans chronique SANTÉ GLOBALE de la parution actuellement en kiosque.

Plus de capsules audio

Sondage

Librairie

Rêve d'Éveil

Auteur : David Ciussi

Rêve d'Éveil

Toute la librairie