En kiosque

LA CLÉ?
LA PRÉSENCE!
avec Dr Joe Dispenza

SANTÉ

Quand la gorge picote...
Agissez sans tartder!

MIJOTEUSE ET SANTÉ

Le mariage parfait!

Nouvelles

Accueil > Accueil > VIVRE HEUREUX AU BOULOT- Garder nos rêves vivants

VIVRE HEUREUX AU BOULOT- Garder nos rêves vivants

VIVRE HEUREUX AU BOULOT- Garder nos rêves vivants

Pressés comme des citrons, nous cherchons comment alléger le poids de nos responsabilités. La sensation de déséquilibre qui provoque la démotivation, le manque d'énergie et le goût de tout abandonner pour reconstruire notre vie autrement et ailleurs devient un indice que notre thermomètre intérieur a bien besoin d'une bouffée d'air frais. Avant d'oublier que nous sommes des humains, et non des fourmis ou des robots, il existe une fenêtre nous permettant de reprendre contact avec nous-mêmes. Quelle est-elle? 

Par Éric Champagne, Auteur et conférencier
 

Il suffit de retourner explorer le passé pour retrouver l'enfant en nous qui avait des rêves Redonner vie à ses rêves ouvre toute grande la fenêtre vers l'équilibre talent-créativité et donc vers le bonheur!

L'enfance, terreau de notre bonheur futur
Avec le recul du temps, prenons une pause et, en pensées, retournons à ce que nous étions, entre sept et dix ans. L'éveil de la conscience se fait à partir de ce que nous sommes, des gens qui nous entourent puis de l'environnement géographique et culturel qui est le nôtre. Quels souvenirs précis avons-nous conservés de cette époque? Une émotion devant un paysage? Un désir intense de découvrir le monde après avoir vu, entendu ou rencontré une personne inspirante? Reprenons notre personnage Prenons le temps de le laisser revenir à notre mémoire pour respirer avec lui ce goût d'accomplir quelque chose.

L'enfance est une planète dont nous commençons l'exploration. Les rêves qui ont jailli à ce moment demeurent nos véritables antennes sur le monde futur. La clé de notre bonheur s'y trouve cachée.

Plus de nouvelles

«  Aucun de nous, agissant seul, ne peut atteindre le succès... »

Nelson Mandela

Événements

 

  • Vidéothèque
  • Audiothèque

Accueil > Accueil > VIVRE HEUREUX AU BOULOT- Garder nos rêves vivants

VIVRE HEUREUX AU BOULOT- Garder nos rêves vivants

VIVRE HEUREUX AU BOULOT- Garder nos rêves vivants

Pressés comme des citrons, nous cherchons comment alléger le poids de nos responsabilités. La sensation de déséquilibre qui provoque la démotivation, le manque d'énergie et le goût de tout abandonner pour reconstruire notre vie autrement et ailleurs devient un indice que notre thermomètre intérieur a bien besoin d'une bouffée d'air frais. Avant d'oublier que nous sommes des humains, et non des fourmis ou des robots, il existe une fenêtre nous permettant de reprendre contact avec nous-mêmes. Quelle est-elle? 

Par Éric Champagne, Auteur et conférencier
 

Il suffit de retourner explorer le passé pour retrouver l'enfant en nous qui avait des rêves Redonner vie à ses rêves ouvre toute grande la fenêtre vers l'équilibre talent-créativité et donc vers le bonheur!

L'enfance, terreau de notre bonheur futur
Avec le recul du temps, prenons une pause et, en pensées, retournons à ce que nous étions, entre sept et dix ans. L'éveil de la conscience se fait à partir de ce que nous sommes, des gens qui nous entourent puis de l'environnement géographique et culturel qui est le nôtre. Quels souvenirs précis avons-nous conservés de cette époque? Une émotion devant un paysage? Un désir intense de découvrir le monde après avoir vu, entendu ou rencontré une personne inspirante? Reprenons notre personnage Prenons le temps de le laisser revenir à notre mémoire pour respirer avec lui ce goût d'accomplir quelque chose.

L'enfance est une planète dont nous commençons l'exploration. Les rêves qui ont jailli à ce moment demeurent nos véritables antennes sur le monde futur. La clé de notre bonheur s'y trouve cachée.

Plus de capsules vidéo

Accueil > Accueil > VIVRE HEUREUX AU BOULOT- Garder nos rêves vivants

VIVRE HEUREUX AU BOULOT- Garder nos rêves vivants

VIVRE HEUREUX AU BOULOT- Garder nos rêves vivants

Pressés comme des citrons, nous cherchons comment alléger le poids de nos responsabilités. La sensation de déséquilibre qui provoque la démotivation, le manque d'énergie et le goût de tout abandonner pour reconstruire notre vie autrement et ailleurs devient un indice que notre thermomètre intérieur a bien besoin d'une bouffée d'air frais. Avant d'oublier que nous sommes des humains, et non des fourmis ou des robots, il existe une fenêtre nous permettant de reprendre contact avec nous-mêmes. Quelle est-elle? 

Par Éric Champagne, Auteur et conférencier
 

Il suffit de retourner explorer le passé pour retrouver l'enfant en nous qui avait des rêves Redonner vie à ses rêves ouvre toute grande la fenêtre vers l'équilibre talent-créativité et donc vers le bonheur!

L'enfance, terreau de notre bonheur futur
Avec le recul du temps, prenons une pause et, en pensées, retournons à ce que nous étions, entre sept et dix ans. L'éveil de la conscience se fait à partir de ce que nous sommes, des gens qui nous entourent puis de l'environnement géographique et culturel qui est le nôtre. Quels souvenirs précis avons-nous conservés de cette époque? Une émotion devant un paysage? Un désir intense de découvrir le monde après avoir vu, entendu ou rencontré une personne inspirante? Reprenons notre personnage Prenons le temps de le laisser revenir à notre mémoire pour respirer avec lui ce goût d'accomplir quelque chose.

L'enfance est une planète dont nous commençons l'exploration. Les rêves qui ont jailli à ce moment demeurent nos véritables antennes sur le monde futur. La clé de notre bonheur s'y trouve cachée.

Plus de capsules audio

Sondage

Librairie

Rêve d'Éveil

Auteur : David Ciussi

Rêve d'Éveil

Toute la librairie