En kiosque

LA CLÉ?
LA PRÉSENCE!
avec Dr Joe Dispenza

SANTÉ

Quand la gorge picote...
Agissez sans tartder!

MIJOTEUSE ET SANTÉ

Le mariage parfait!

Nouvelles

Accueil > Accueil > VIVRE AU MASCULIN - Retomber en enfance, encore et encore...

VIVRE AU MASCULIN - Retomber en enfance, encore et encore...

VIVRE AU MASCULIN - Retomber en enfance, encore et encore...

On ne choisit pas ses parents, c'est bien connu, pas plus que les parents ne choisissent leurs enfants, et nous le savons aussi. Nous avons mille raisons de leur en vouloir, car il n'existe pas de parents parfaits. Je le sais maintenant. J'ai eu à mon tour des enfants et malgré moi, malgré mon éducation, malgré ma bonne volonté, je n'ai pas toujours réussi à les éduquer sans les blesser.

Par Gaétan Côté, Membre du Réseau Hommes Québec

 

J'ai maintenant l'habitude de dire qu'à la naissance de leurs enfants, les parents devraient forcément mettre de l'argent de côté pour leur payer une thérapie lorsqu'ils seront devenus grands, car ils ne manqueront pas d'avoir été blessés eux aussi par les maladresses de leurs géniteurs. Les jeunes pourront ainsi réparer les dégâts qu'aura laissés l'éducation reçue de leurs parents inexpérimentés. Chose certaine, une fois devenus adultes, ils vont tout faire pour ne surtout pas leur ressembler

Nos parents ont fait de leur mieux avec nous, nous avons fait de notre mieux avec nos enfants et ces derniers, devenus parents, feront comme ceux qui les ont précédés. Gardons bien vivant notre cur d'enfant pour célébrer ensemble cette grande école qu'est la Vie.

 

  

 

Plus de nouvelles

«  L'illusion est la première apparence de la vérité. »

Rabindranàth Tagore

Événements

 

  • Vidéothèque
  • Audiothèque

Accueil > Accueil > VIVRE AU MASCULIN - Retomber en enfance, encore et encore...

VIVRE AU MASCULIN - Retomber en enfance, encore et encore...

VIVRE AU MASCULIN - Retomber en enfance, encore et encore...

On ne choisit pas ses parents, c'est bien connu, pas plus que les parents ne choisissent leurs enfants, et nous le savons aussi. Nous avons mille raisons de leur en vouloir, car il n'existe pas de parents parfaits. Je le sais maintenant. J'ai eu à mon tour des enfants et malgré moi, malgré mon éducation, malgré ma bonne volonté, je n'ai pas toujours réussi à les éduquer sans les blesser.

Par Gaétan Côté, Membre du Réseau Hommes Québec

 

J'ai maintenant l'habitude de dire qu'à la naissance de leurs enfants, les parents devraient forcément mettre de l'argent de côté pour leur payer une thérapie lorsqu'ils seront devenus grands, car ils ne manqueront pas d'avoir été blessés eux aussi par les maladresses de leurs géniteurs. Les jeunes pourront ainsi réparer les dégâts qu'aura laissés l'éducation reçue de leurs parents inexpérimentés. Chose certaine, une fois devenus adultes, ils vont tout faire pour ne surtout pas leur ressembler

Nos parents ont fait de leur mieux avec nous, nous avons fait de notre mieux avec nos enfants et ces derniers, devenus parents, feront comme ceux qui les ont précédés. Gardons bien vivant notre cur d'enfant pour célébrer ensemble cette grande école qu'est la Vie.

 

  

 

Plus de capsules vidéo

Accueil > Accueil > VIVRE AU MASCULIN - Retomber en enfance, encore et encore...

VIVRE AU MASCULIN - Retomber en enfance, encore et encore...

VIVRE AU MASCULIN - Retomber en enfance, encore et encore...

On ne choisit pas ses parents, c'est bien connu, pas plus que les parents ne choisissent leurs enfants, et nous le savons aussi. Nous avons mille raisons de leur en vouloir, car il n'existe pas de parents parfaits. Je le sais maintenant. J'ai eu à mon tour des enfants et malgré moi, malgré mon éducation, malgré ma bonne volonté, je n'ai pas toujours réussi à les éduquer sans les blesser.

Par Gaétan Côté, Membre du Réseau Hommes Québec

 

J'ai maintenant l'habitude de dire qu'à la naissance de leurs enfants, les parents devraient forcément mettre de l'argent de côté pour leur payer une thérapie lorsqu'ils seront devenus grands, car ils ne manqueront pas d'avoir été blessés eux aussi par les maladresses de leurs géniteurs. Les jeunes pourront ainsi réparer les dégâts qu'aura laissés l'éducation reçue de leurs parents inexpérimentés. Chose certaine, une fois devenus adultes, ils vont tout faire pour ne surtout pas leur ressembler

Nos parents ont fait de leur mieux avec nous, nous avons fait de notre mieux avec nos enfants et ces derniers, devenus parents, feront comme ceux qui les ont précédés. Gardons bien vivant notre cur d'enfant pour célébrer ensemble cette grande école qu'est la Vie.

 

  

 

Plus de capsules audio

Sondage

Librairie

Pratique de la voie toltèque

Auteur : Don Miguel Ruiz, avec la collaboration de Janet Mills

Pratique de la voie toltèque

Toute la librairie