Votre panier

Votre panier est vide.

Événements

Accueil > En kiosque > DOSSIER - MARINA ORSINI : Aimer et être aimé... Il n'existe pas d'espoir plus grand

DOSSIER - MARINA ORSINI : Aimer et être aimé... Il n'existe pas d'espoir plus grand

DOSSIER - MARINA ORSINI : Aimer et être aimé... Il n'existe pas d'espoir plus grand

Espérer,  un mot tellement riche de sens. Mais, quelle signification lui donner au juste? Quelles actions lui associer? Espérer, c’est croire que quelque chose de bon va se réaliser, que le meilleur peut se manifester. C’est une forme d’anticipation positive. L’espoir nous concerne tous, hommes, femmes, jeunes et moins jeunes, riches ou pauvres. Comme le bonheur et l’amour, l’espoir nous transporte.

Il peut être un puissant moteur et parfois, lorsqu’on en manque, l’impuissance s’installe, nous habite et nous paralyse. La bonne nouvelle, c’est qu’on peut apprendre à cultiver l’espoir. Il ne suffit pas d’attendre. Il nous faut croire que l’avenir sera meilleur et marcher dans sa direction.

Une passion pour l’âme humaine
Pour Marina Orsini, l’espoir se tisse au jour le jour, sur le métier de la vie. Humaniste, plus encore qu’artiste, elle a transformé en profession son envie d’aller à la rencontre de l’autre, d’être en communion avec l’humain. Elle se passionne pour l’âme humaine qu’elle a d’abord rencontrée à travers les personnages qu’elle a joués, puis aujourd’hui au fil des rencontres et des entrevues qu’elle réalise pour ses émissions.

Pour Marina, un regard échangé avec un inconnu peut inspirer l’espoir. Voir l’autre, le regarder, c’est immense. C’est reconnaitre son existence. L’espoir commence toujours par ce petit ou grand geste. Comme elle le dit si bien tous les jours à la fin de son émission à la télé de Radio-Canada : « N’oubliez pas de sourire à quelqu’un aujourd’hui, parce qu’un sourire peut changer la vie. » Vous aimeriez transformer la vie de qui aujourd’hui?

Je vous laisse donc en compagnie de Marina Orsini. Partage intime, partage humain où elle nous livre aussi bien ce que l’espoir représente pour elle, que le rôle qu’il aura joué et joue encore dans sa vie.

POUR MOI L’ESPOIR, C’EST…
L’espoir pour moi c’est de ne jamais baisser les bras. Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. Tant qu’il y a de la volonté, il y a de l’espoir. Chacun d’entre nous doit gravir ses montagnes.  Nous vivons tous des difficultés. Elles sont relatives à chacun. Moi, ma vie, je choisis de la vivre comme mon rêve, ici et maintenant.

L’ESPOIR, C’EST AUSSI MAINTENANT
Nous sommes tous des exemples les uns pour les autres; des exemples desquels on peut s’inspirer. Dans les moments privilégiés, tu apprends, tu consoles, tu inspires, tu enseignes, tu sensibilises. Je vais à la rencontre de l’espoir et de chacun de ces visages à chaque nouvelle rencontre. J’en apprécie chaque instant.

DANS CHAQUE ÊTRE HUMAIN…
Un jour, un psychologue m’a dit : « Tu sais Marina, on nait tous avec une parcelle d’humanité en soi. Il y a tellement de particules différentes qui alimentent notre cerveau, nos pensées, notre corps. C’est ce qui fait de chacun d’entre nous un être unique. » L’espoir c’est cette capacité que nous avons de transformer les choses. La vie est un « work in progress ». Nous sommes tous responsables face à notre vie et à nos choix.

RÉUSIR, POUR MOI, C’EST…
Mon fils Thomas, je l’élève avec espoir. Je veux être réaliste et lui dire les vraies choses. En même temps, je veux lui transmettre l’espoir qu’il peut réussir. Il existe d’ailleurs toutes sortes de façons de réussir. Est-ce que la réussite c’est d’avoir une Porche devant la porte, une maison d’un demi-million de dollars et de faire douze voyages par année? Est-ce que c’est ça réussir?

APPRENDRE, C’EST ESPÉRER
La vie est une grande école. À l’université de la vie, nous sommes tous des apprentis. À la radio, à la télé ou à travers mes rôles, je deviens une voie de transmission, une sorte de passeur. C’est pour ça que je dis que je suis plus une humaniste qu’une artiste. J’aime apprendre, écouter, décortiquer, mieux comprendre les choses avant de les offrir aux gens.

LE COURAGE D’ÊTRE SOI

Je pense sincèrement que, quelles que soient les circonstances, il n’y a pas de raison de se priver des autres. Il existe des groupes auxquels on peut se joindre. Il y a toujours des communautés prêtes à nous accueillir. Encore faut-il les voir, et laisser notre cape d’invisibilité au vestiaire.

MON IMAGE DE L’ESPOIR
Quand je pense à l’espoir, je pense spontanément à un jardin de fleurs. J’imagine mes platebandes à la campagne, mes vivaces qui renaissent chaque printemps après avoir passé un hiver à moins 30 ou 40 degrés avec le sol qui gèle en profondeur. L’automne, la nature anticipe l’hiver à venir et se prépare. La nature c’est dur, abrupt, intense, parfois violent et sombre, mais également lumineux, gracieux, beau, électrique. Il lui faut bien des hivers et des printemps pour qu’elle arrive à maturité, et elle y arrive malgré les verglas, les inondations et toutes les catastrophes naturelles qui se présentent sur son chemin. C’est probablement la nature qui a inventé la résilience!

LA RICHESSE DE LA RENCONTRE
J’aime parler aux tout-petits. C’est dans ces moments que l’espoir m’habite le plus. Quand je vois un petit bébé, je lui souhaite spontanément la bienvenue dans le monde. J’ai envie de l’accueillir dans la vie avec tout ce que ça représente de défis, de déceptions, de gloires et de difficultés. Moi, je vois le beau, mais je parle également de la réalité, de tout le travail que ça représente de grandir. En chemin, des contretemps peuvent se produire; nos rêves ne se réalisent pas toujours, mais ce n’est pas si grave, c’est le parcours qui importe.

Je trouve que les humains se font la vie dure. On se brasse, on se rentre dedans. J’espère qu’un jour on ne détruira plus ce qu’on a construit de beau et de grand. On ne nait pas bandit ou criminel; on subit des influences. Et la plus grande influence qui soit est celle de l’amour. Après le décès de ma mère, mon amoureux a fait sculpter dans une pierre à la campagne une image très chère à nos cœurs. On y voit deux mains entrelacées en dessous desquelles sont gravées :

LOVE AND BE LOVED
Aimer et être aimé… Y a-t-il un espoir plus grand que celui-là? N’oubliez pas de sourire à quelqu’un aujourd’hui, parce qu’un sourire peut changer la vie.  

 
Entrevue réalisée par :  Par Sylvie Lauzon, Journaliste

Version intégrale dans la parution de NOVEMBRE 2017.  Aussi sur IPAD 

 

Plus d'articles